Assemblées générales

__________________

Plus il y aura de volontaires-secrétaires,
plus il y aura de comptes-rendus !

__________________

 

Assemblée générale du samedi 13 septembre 2014, à 18h30

Les chemins débrousaillés :

Les chemins ont été débrousaillés par la mairie, ale maire est donc passé outre les conseils municipaux qu’il n’a pas réunit depuis bientôt 3 mois pour prendre cette décision. Il aurait convoqué quelques conseillers municipaux pour l’ouverture des plis d’appels d’offre et aurait choisi seul.

Le maire, lors d’une des dernières séances de conseil municipal, avait exprimé à haute-voix une réflexion sur le montant de la somme financière que le maire peut débloquer seul. A combien s’élève-t-elle ? Quel a été le cahier des charges ? Ces questions seront posées au prochain conseil municipal.

Garderie :

L’heure de la garderie a changé : avant c’était de 16h30 à 18h, maintenant de 15h30 à 17h30. Le maire a choisi seul ce changement d’horaire ?

Y a-t-il création de poste ou remplacement ?

Régularité des conseils municipaux :

Le dernier conseil municipal ayant été ouvert remonte au 25 juin. Quelles sont les conséquences du dépassement des trois mois légaux d’espacement entre les conseils ? Est-ce un défaut de diligence devant la Justice ?

Activités pévues dans le cadre de la réforme des rythmes scolaires :

Les conseillers municipaux démocrates n’ont pas été tenus au courant. Apparemment un parent d’élève s’est particulièrement activé pour mettre en place un programme, que le maire a repris seul. Si les activités ne se sont pas développées en lien entre les communes de la vallée c’est parce que la plupart des communes s’y sont pris tard. Un intervenant explique qu’un spectacle sera organisé à partir des travaux réalisés de façon conjointe en musique, théâtre, danse, vidéo et bande dessinée. Le matériel a été commandé. Il n’y a pas eu de contrat entre les intervenants et la mairie, ils déposent seulement des factures. La personne s’occupant de la garderie sera présente pendant toutes les activités.

Subventions aux associations :

Avant la très récente réduction du montant des subventions, une des associations percevait une subvention couvrant 90% de ses frais alors que seuls 50% sont autorisés.

CAE et camping :

Un contrat CAE a été créé pour la gestion du camping, un participant souligne que de très bons échos sont faits sur la personne employée.
Le camping sera désormais fermé du 30 septembre jusqu’au mois de mai : que fera donc cette personne employée pour un an ? Pourquoi n’a-t-elle pas été employée à la place du nouvel employé polyvalent de mairie ?

Journal :

Il est proposé d’y pointer les problèmes et des solutions. Nous commençons spontanément en réunion :

  • L’eau : le réseau d’eau doit être refait, il aurait commencer à faire une échéance sur plusieurs années. Or l’argent est employé à d’autres fantaisies, les finances de la commune chutent, les prêts seront de moins en moins accordés par les banques, Véolia s’emparera du marché.
  • Le PLU : la conception du PLU a duré 12 ans puisque l’architecte mandaté n’était pas compétent (ce serait reconnu dans le département) , donc les lois ont eu le temps de changer successivement et l’architecte fut grassement payé.
    Un débat est déclenché parmi deux membres de l’assemblée, une coécriture d’article leur est proposée.
  • Les rythmes scolaires : à titre informatif, idées d’améliorations…
  • Parler du chantier participatif d’éco-construction terre et paille en cours à Soudorgues pour créer des ateliers d’artisans.
  • Des rubriques sur l’histoire des Cévennes !
  • Des appels à réalisation de projets, avec contact téléphone, mail…
  • Les plantes :
      • Village fleuri : faire un concours balcon fleuri ?
      • article sur les plantes à mettre dans le village
      • planter des Incroyables Comestibles !

Pour ce qui est de l’impression, L’Oustal de Saint-Jean-du-Gard peut imprimer en A3 pour une association.

Anonymat des auteurs d’articles ? Il est proposé que ce soit au choix, que des spseudonymes soient autorisés. Voire que l’anonymat ne soit pas autorisé car cela encouragerait l’écriture de critiques constructives plutôt que des articles nominatifs.

 

 

Assemblée générale du jeudi 22 mai 2014, à 18h

Nous avons eu un soucis de communication, l’événement mal et tardivement annoncé regroupa cependant une dizaine de personnes. La structure démocratique communale n’a pas été développée, en revanche les points suivants l’ont été :

L’autorisation ou non de la caméra :

Un participant propose d’envoyer un courrier à la mairie pour prévenir que nous allons filmer la prochaine séance, et qu’en cas d’interdiction il y a présence d’un abus de pouvoir.

Chemin de LOULETTE :

L’assemblée pense que rendre le chemin praticable ( tout venant) pour poussettes, vélos, brouettes etc et petite passerelle pour franchir le ruisseau seraient une solution à moindre coût.

Route des vignes :

Elle est impraticable en l’état et un cimentage serait inutile car cela ne rendra pas la pente moins forte ! L’avis d’un géomètre ne serait-il pas judicieux ??

Maison Bourelly dite Salomon :

L’assemblée pense qu’il n’est pas nécessaire de faire un parking à cet endroit : risque pour les maisons mitoyennes ! Alors que faire de ce bâtiment ? Aucune proposition pour le moment !

Les autres sujets : Fonctionnement et entretien – Social, santé, culture – Environnement – Juridique et Sécurité n’ont pas été abordés.

Par contre quelques propositions :

− Création d’une crèche : parentale ? Itinérante ?

− Petit marché : le réinstaller sur jeu de boules pour donner plus d’espace.

− Parking : ôter les jardinières devant l’OT – cela permettrait de récupérer 3 ou 4 places

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *